Maison

Conduit de ventilation : 5 bonnes raisons d’en prendre soin

Les conduits de ventilation sont un élément essentiel de nos habitats qui reste pourtant bien souvent dans l’ombre. Ne pas y prêter attention peut avoir de lourdes conséquences. Examinons les raisons pour lesquelles il est impératif d’accorder aux conduits de ventilation l’attention qu’ils méritent.

Des conduits obstrués nuisent à la circulation de l’air

L’air que nous respirons est véhiculé dans nos logements par un réseau de conduits reliant les pièces aux systèmes de chauffage et de climatisation. Au fil du temps, la poussière s’accumule sur les parois de ces conduits, ce qui réduit progressivement leur section.

Cette obstruction freine la circulation de l’air et entraîne une sensation d’étouffement. Pire, elle contraint les appareils de ventilation à fonctionner plus intensément, ce qui augmente la consommation énergétique.

Nettoyer régulièrement les conduits permet donc de rétablir un débit d’air optimal tout en réduisant sa facture. Par ailleurs, il est recommandé d’opter pour les services d’un expert en maintenance de conduits de ventilation afin d’assurer une réalisation efficace du nettoyage.

Des moisissures toxiques peuvent se développer

Outre la poussière, l’humidité qui stagne dans les conduits obstrués favorise la prolifération de moisissures. Or, l’inhalation des spores dégagées par ces champignons microscopiques peut provoquer des réactions allergiques ou exacerber l’asthme. Certains types de moisissures sont même cancérogènes.

Il est donc impératif de prévenir leur apparition par un nettoyage régulier des conduits. Des contrôles visuels annuels permettront de repérer rapidement les débuts d’infestation avant qu’ils ne deviennent incontrôlables.

Des polluants nocifs peuvent s’accumuler

Les conduits de ventilation peuvent également accumuler divers polluants transportés par l’air, tels que des composés organiques volatils qui émanent de produits chimiques ou de la fumée de tabac.

À haute concentration, nombre de ces substances irritent les voies respiratoires ou sont suspectées d’avoir des effets nocifs à long terme. Leur élimination par un nettoyage approfondi des conduits contribue donc à assainir l’air intérieur que nous respirons quotidiennement.

Le risque d’incendie augmente avec des conduits encrassés

On l’ignore souvent, mais la poussière et les déchets solides agglomérés à l’intérieur des conduits sont très inflammables. En cas de départ de feu, elles peuvent alors propager rapidement l’incendie via le réseau de ventilation, transformant les conduits en autant de cheminées.

Un nettoyage régulier réduit considérablement ce risque par l’élimination de ces résidus combustibles de vos conduits. Il est essentiel de rester vigilant face à l’accumulation de ces dépôts dangereux et d’intervenir dès l’apparition du moindre signe préoccupant.

Le rendement énergétique s’améliore avec des conduits propres

Des conduits de ventilation propres optimisent les performances des systèmes de chauffage et de climatisation. De plus, les particules présentes dans les conduits encrassés peuvent se déposer sur les composantes du système de chauffage ou de climatisation et affecter leur efficacité. On estime que la capacité de refroidissement peut chuter de 5 à 15 % à cause de la saleté.

C’est la raison pour laquelle le moindre accroc de performance dû à des conduits sales se traduit directement sur la facture d’électricité qui s’alourdit de manière significative. Leur entretien régulier est un investissement rentable sur le long terme, car il permet de maintenir une circulation fluide de l’air et un rendement optimal des équipements de ventilation.

Poster un commentaire