Sport

Comment les constructeurs innovent-ils les mécaniques pour le Dakar ?

  • Robot par DK & Foreword par Lucy Rogers
    Des automates mécaniques aux androïdes modernday explorer plus de 100 robots et découvrir comment ils travaillent qui les a fait et comment ils af ...

Le Rallye Dakar est l’une des courses les plus prisées par les amoureux du sport automobile. L’épreuve est tellement extrême pour les voitures, les motos, les quads ou encore les camions. Les constructeurs de chaque équipe ne cessent de chercher le meilleur moyen pour que leur véhicule arrive jusqu’au bout. Les mécaniques sont uniques et conçues pour résister à tous les obstacles rencontrés sur le Dakar.

Quels matériaux sont utilisés pour fabriquer le châssis ?

Les véhicules qui participent au Dakar sont des autos qui ont été revisitées. Les constructeurs ont pensé à chaque petit détail afin d’optimiser la chance d’arriver jusqu’à la ligne d’arrivée. Outre la mécanique du moteur, le châssis est un point important qu’il ne faut pas négliger. Outre le Kevlar, un plastique renforcé aux fibres de carbone qui est utilisé pour fabriquer le châssis. Les matériaux pour la carrosserie doivent permettre à chaque voiture d’être plus légère à chaque participation.

Comment augmenter la puissance du moteur ?

Chaque constructeur fait le maximum pour trouver la meilleure idée afin de créer une auto plus performante pour le Dakar. Ils apprennent des expériences précédentes et essaient d’augmenter la fiabilité de la mécanique. La propulsion est la nouvelle tendance du Dakar. Une technologie qui allie la puissance à la réduction du poids du moteur. Les fabricants profitent du Rallye-raid pour tester leurs dernières inventions en matière de suspension avancée.

Le système numérique pour avoir l’œil sur l’auto

Pour réduire le temps d’arrêt en cas de panne, de nombreux capteurs numériques sont intégrés à chaque partie du véhicule. Certains constructeurs comme Peugeot sont même allés plus loin et ont doté leur auto de système de pression des pneus à distance. Il s’agit d’une technologie qui permet au pilote de gonfler ou de dégonfler les pneus pour les différentes épreuves. Une telle mécanique est révolutionnaire pour le Dakar, elle économise le carburant, mais elle s’adapte également aux conditions rencontrées sur le parcours.

Comment gérer le carburant ?

Sur un parcours de 9 000 km avec différents types de piste, il est primordial pour les constructeurs d’adapter le carburateur à toutes les épreuves. Un système d’injection électronique a déjà fait ses preuves avec Honda. Toutefois, pour le prochain Dakar, il est déjà prévu que de nombreuses améliorations vont être apportées.

Comment se passe la réparation en cas de panne sur la piste ?

Il arrive qu’en plein milieu de nulle part, la voiture tombe en panne. Dans de telles situations, l’équipage ne pourra pas attendre l’assistance et doit improviser pour rétablir la panne. Entre autres, il doit trouver une solution, et ce dans le plus bref délai. Il est à noter que chaque arrêt effectué sur le parcours Dakar est comptabilisé dans le classement final.

Qu’en est-il du camion d’assistance ?

Chaque équipe dans le Rallye-raid Dakar doit posséder son propre garage ambulant. En général, ce sont des camions qui puissent faire le parcours Dakar sans difficulté. En cas de problème mécanique, le camion de soutien contient toutes les pièces de rechange nécessaires pour remettre l’auto sur la piste.

Poster un commentaire